Musculation : gare aux premiers signes de tendinite !

Les premiers signes de tendinite sont défavorables à la musculation. La tendinite, par définition, désigne une inflammation qui s’établit suite au frottement fréquent et excessif entre le tendon et les ossements. Généralement, elle peut se caractériser par des rougeurs ou par des douleurs (internes ou externes). Il se peut aussi qu’il y ait un gonflement léger au niveau d’un tendon déterminé (aux doigts, pouce, poignet, achilléen, épaule ou autre).

Quels sont les différents signes de tendinite ?

Tout d’abord, la tendinite calcifiante est caractérisée par des douleurs tendues, par l’élévation de la température corporelle, par des gonflements de la peau de l’épaule. Ensuite, la tendinite de l’épaule correspond à une inflammation des tendons suite à des élévations de bras répétées. La tendinite du poignet se manifeste par l’inflammation des tendons se situant entre la main et l’avant-bras. La tendinite achilléenne est une douleur ressentie suite à un effort physique excessif, a un excèdent d’acide urique dans le sang et à la rigidité des mollets. La tendinite du coude qui est très fréquente chez les joueurs de tennis, se caractérise par l’endommagement de l’extérieur du coude. En outre, la tendinite de la hanche se présente par une douleur et/ou par une rougeur physique au niveau de la hanche. Enfin, la tendinite du genou, très fréquent chez les sportifs (basket, foot, arts martiaux) se manifeste souvent par des gestes inappropriées ou par de chocs directs au niveau de sa rotule.

Causes de la tendinite

L’apparition des premiers signes de tendinite est due à divers facteurs. Tout d’abord, la tendinite résulte de divers mouvements physiques répétitifs et excessifs effectués lors d’un exercice pro ou sportif. Ensuite, le manque d’échauffement et d’étirement lors d’un effort physique prompt ou régulier peut nuire aux tendons. Puis, la déshydratation, avant et après la séance de musculation, provoque des blessures et une irrigation musculaire irrégulière. Aussi, les maladies dentaires peuvent générer un déséquilibre corporel et peuvent influer sur le tendon. En outre, des pathologies métaboliques ou anatomiques, tel que le diabète, la dyslipidémie, le tabagisme, l’hypercholestérolémie sont également cause de déséquilibre du corps. Enfin,  l’âge et l’état casanier ramollissent le tendon.

Comment traiter ses premiers signes de tendinite ?

Pour s’assurer qu’il s’agit ou non des premiers signes de tendinite, il vaut mieux se faire diagnostiquer par un médecin. Ensuite, le client peut opter pour différentes techniques pour se soigner: la médecine conventionnelle, la médecine alternative ou autre. Puis, à titre préventif, il est vivement conseillé de prendre des repos ou des pauses réguliers. Le fait de s’échauffer avant et après des exercices physiques réguliers est important. Il en va de même pour le fait d’optimiser les habitudes professionnelles ou sportives pour réduire les récidives, le fait de suivre des cours avant de pratiquer des exercices physiques, le fait de s’exercer dans des conditions météorologiques favorables… A titre curatif, le patient peut opter pour des massages réguliers qui sont effectués par des kinésithérapeutes pros.

Musculation : en quoi consiste la méthode lafay ?
Peut-on transformer le gras en muscle ?