Arrêter brutalement la musculation : les conséquences

La pratique du sport figure parmi les habitudes à adopter dans la vie quotidienne pour rester en forme et en bonne santé. Cependant, à certains moments comme la grossesse ou la maladie, une personne se doit de stopper la poursuite des entraînements réguliers. Pour les débutants ou bien les sportifs aguerris, l’arrêt forcé et soudain des exercices physiques peut créer des angoisses. Les conséquences sont diverses, malgré qu’elles ne soient pas immuables.

Les conséquences au niveau cardio-vasculaire

L’arrêt de la musculation a plusieurs impacts sur la santé cardio-vasculaire, surtout lorsque la reprise prend beaucoup de temps. Le plus souvent, la fréquence cardiaque augmente. Cela dit, même durant la nuit ou pendant un repos, le cœur semble encore plus sollicité. Le souci, c’est qu’il répond lentement aux efforts puisque le travail qu’il fournit en éjectant le sang dans les artères devient beaucoup plus laborieux. Cette action entraîne une hausse de la pression artérielle. Généralement, ces troubles apparaissent entre 3 à 6 semaines suivant l’abandon de l’activité selon la morphologie et l’état de santé de chacun.

Les conséquences au niveau musculaire

Les conséquences musculaires d’un arrêt des activités physiques ne sont pas également à négliger. En réalité, les muscles ne répondent plus rapidement aux efforts dans la durée. Vous risquez de perdre en endurance ainsi qu’en force. Puisque les muscles ne bénéficient plus des entraînements dont ils ont besoin, et ils ne sont plus sollicités d’une façon régulière, alors l’organisme ne fonctionne plus comme avant. D’ailleurs, une baisse des stocks de glycogène peut apparaître.

Lorsque l’arrêt de la musculation se manifeste soudainement, les muscles s’atrophient. En prenant de l’âge, sachez que vous pouvez perdre en moyenne jusqu’à 40 % de votre masse musculaire. Et cela, non à cause du vieillissement, mais à cause de la baisse des entraînements.

Les conséquences au niveau de la silhouette et de la forme

Chez les femmes ou bien chez les hommes, la pratique des activités physiques aide à garder la silhouette. Lors de l’arrêt de la musculation, le métabolisme devient plus lent. Peu importe votre morphologie, sachez que vous n’allez plus brûler des calories comme avant. Pendant vos repos, les graisses peuvent s’accumuler sur différentes parties de votre corps. En plus de cela, la frustration de ne plus pouvoir effectuer des entraînements peut en même temps vous inciter à consommer encore plus de nourritures. Cela entraîne aussi du stress et de l’angoisse qui peuvent causer un dysfonctionnement de l’organisme.

Musculation : en quoi consiste la méthode lafay ?
Peut-on transformer le gras en muscle ?